Complexus Magazine

Avec l’abonnement mensuel, accédez à la totalité de nos articles.

Accueil
Alimentation
Bien-être
Philosophie
Nouveauté
Santé

Générations sacrifiées et cout de l'autisme

L’exposition aux perturbateurs endocriniens (PE) est une problématique majeure.

L’exposition aux PE provoque des modifications épigénétiques sur 3 générations ! OUI, TROIS ! 3 générations sacrifiées …

Voilà ce que dit le professeur Barbara Demeneix : "dans le fœtus, les cellules germinales qui produisent l’ovocyte ou les spermatozoïdes de la troisième génération sont en train d’être formées. De ce fait, lorsque la mère (génération F0) est exposée, l’exposition affecte l’enfant F1 et les cellules germinales qui participeront de la future progéniture de l’enfant (F2)."

Trois générations F0, F1 et F2 qui seront la conséquence des PFOS, composés perfluorés (composés que j’ai détaillé dans différents posts). Les cellules germinales en développement sont soumises à des vagues successives de méthylation, de déméthylation et de méthylation de l’ADN.

L’organisme est très sensible aux variations et aux expositions des substances chimiques :
- Exemple aux Etats unis : le DES (diéthylstilbestrol), un œstrogène de synthèse a conduit à des fausses-couches entre 1938 et 1971 jusqu’ à ce que la forte incidence de cancer du vagin chez les jeunes filles nées de mères ayant suivi ce traitement finisse par alerte les autorités sanitaires…

Anway et Skinner en 2006 ont enquêté sur la transmission intergénérationnelle rationnelle sur des modèles animaux et de la quantité de spermes chez 3 générations de rats mâles nés d’une mère ou d’une grand-mère exposés à un fongicide.

Chamorro-Garcia et al., 2013 : Effets épigénétiques transgénérationnels de l’exposition chimique

- Autre point : les études épidémiologiques des populations humaines ont montré une augmentation de risques d’autisme en fonction de l’âge du père ( une cause probabablement environnementale,Goriely et Wilkie, 2012).
On peut donc s’inquiéter sur l’augmentation de l’AUTISME, des TDA/H (troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité) de la perte de QI sur les populations.

Voici une liste non exhaustive de l’augmentation des risques de TDA/H, TSA (troubles du spectre autistique) 
Âge parental (de la mère et du père), le faible poids à la naissance, les infections maternelles, le stress prénatal et périnatal, la carence en zinc et en IODE , d’autres facteurs environnementaux.

 

Rappel : le coût ? Muir et Zegarac en 2001 ont calculé le coût d'une perte de 5 points de QI due à des troubles du neurodéveloppement ou à l’hypothyroïdie infantile pouvait coûter 326 milliards de dollars aux Etats-Unis ! Le coût total de la prise en charge d’un enfant atteinte d’autisme peut être atteindre 126 Milliards de dollars aux Etats-Unis, 25 milliards de livres par an au Royaume-Uni ! (Knapp, Romeo et Beecham, 2009).
Si les enfants autistes ont des déficiences intellectuelles, le coût augmente. Autism Speaks publie des rapports d'analyses régulièrement et le coût de la prise en charge des malades autistes est aujourd'hui supérieur au produit intérieur brut (PIB) de 139 pays ! 

Auteur

Les plus populaires